Nouvelles parutions

Au cours des six derniers mois, des utilisateurs du fichier BALSAC ont publié dans des revues scientifiques spécialisées  illustrant ainsi la richesse des données du fichier à travers des avenues de recherche en lien avec les sciences sociales, la génétique des populations et la biologie évolutive. Vous trouverez des informations supplémentaires sur ces articles en visitant le groupe « Projet BALSAC  » sur Mendeley.

 

Dans le domaine des sciences sociales

Une étude réalisée par une équipe composée de chercheures de l’Université Concordia et de l’Université du Québec à Chicoutimi s’appuie sur une approche méthodologique novatrice basée sur les procédés de jumelage développés à BALSAC pour reconstituer des familles complètes (couples et enfants). Grâce à ces nouveaux développements, il est aujourd’hui possible de combiner les données nominatives de recensements canadiens et les mariages du fichier BALSAC pour en faire une source d’information encore plus riche qui rassemble des informations biographiques uniques, localisées dans le temps et dans l’espace, donnant prise sur les faits de population aux échelles sociales de base auxquelles participe l’individu, à savoir l’unité économique des ménages en provenance des recensements et l’unité biologique de la famille reconstituée dans le fichier BALSAC.

Danielle Gauvreau et al.
Le jumelage des recensements aux mariages du fichier BALSAC : présentation de l’approche et étude exploratoire des enfants de couples mixtes à la fin du XIXe siècle
Cahier québécois de démographie | vol 39 no 2 | 2010

 Des chercheurs de Western Ontario University et de l’Université du Québec à Chicoutimi ont étudié le lien éventuel entre mortalité/longévité et l’occupation socio-professionnelle dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean durant la période 1840 – 1970.

Alain Gagnon et al. Once were farmers : Occupation, social mobility, and mortality during industrialization in Saguenay-Lac-St-Jean, Quebec, 1840-1971
Explorations in Economic History | vol 48 no 3 | Juillet 2011

 

Dans le domaine de la génétique des populations

La caractérisation de la structure génétique des populations est importante pour la compréhension de l’histoire humaine et essentielle  pour la conception et l’analyse des études d’épidémiologie génétique.  Récemment, une équipe de l’Université de Montréal et de l’Université du Québec à Chicoutimi a publié deux articles à ce sujet.

Marie-Hélène Roy-Gagnon et al. Genomic and genealogical investigation of the French Canadian founder population structure
Human Genetics | vol 129 | 2011

Claude Bherer et al.
Admixed ancestry and stratification of Quebec regional populations
American Journal of Physical Anthropology | vol 144 no 3 | 2011

 

Dans le domaine de la biologie évolutive

En s’appuyant sur deux bases de données généalogiques, une finlandaise et le fichier BALSAC, une équipe réunissant des chercheurs de la Finlande, du Royaume-Uni, de la France et du Canada a investigué les conséquences à court et long terme du décès de la mère.

Mirkka Lahdenperä et al.
Selection on menopause in two premodern human populations : no evidence for the Mother Hypothesis.
Evolution : International Journal of Organic Evolution | vol 65 no 2 | 2011

//